Sommières :
04 66 93 20 20
Calvisson :
04 66 22 16 35
1 rue Poterie
30250 Sommières
6 bis avenue du 11 novembre
30420 Calvisson

Rapport moral

Gardons le lien

 

Lorsque le bureau se réunit à plusieurs reprises pour rédiger le rapport moral, le pays traverse une grave crise sanitaire. C’est donc en visioconférence que ce texte est élaboré. Le groupe s’interroge sur ce qui est important en 2019 et s’aperçoit que tout ce qui a été mené jusqu’ici, permet aujourd’hui à Calade de poursuivre ses activités en les adaptant au contexte, pour servir au mieux les habitants et le territoire.

 

Ainsi, ce qui est le plus important, c’est de garder le lien, surtout face aux difficultés. Le lien créé entre Calade et les participants, et surtout le lien entre les bénévoles, les habitants, tissé tout au long des ateliers, aura permis au centre social de rester en contact.

Ainsi des ateliers alphabétisation ou sociolinguistiques, ou encore des ateliers d’échanges de savoirs, dans lesquels se nouent les solidarités. De l’accompagnement à la scolarité, et du lien qui se maintient entre bénévoles et enfants.

Ou encore de Calade Pro, dont l’accompagnement mené auprès des participants par les professionnels permet à l’épicerie de remplir sa mission quelles que soient les circonstances, là où d’autres structures ont dû renoncer. Calade Pro offre aussi au chantier d’insertion un support d’activité avec le maraîchage, qui développe de nouvelles compétences pour les salariés en insertion, et illustre là-aussi le lien et la solidarité, cette fois entre deux secteurs de Calade.

 

On constate aussi l’importance du numérique. On a été obligés de s’y mettre. Cela souligne les risques liés à la fracture numérique. L’aide apportée pour les démarches administratives, la gentillesse des professionnels de Calade sont indispensables quand on ne sait pas, ou parfois quand on a seulement besoin d’être rassuré.

Calade gère désormais deux des sept premiers espaces France Services du Gard. En 2019, ce sont 10 926 passages qui sont comptabilisés dans les accueils de Calade, dont 4 298 aides administratives sur rendez-vous. A Calvisson, nous enregistrons une augmentation de 46% de la fréquentation. Nous sommes installés dans de nouveaux locaux réhabilités et mis à disposition par la commune, ce qui renforce l’accessibilité.

La popularité des ateliers échanges de savoirs numériques montrent le besoin de liens et de solidarités entre les habitants pour que collectivement, chacun puisse monter en compétences dans un esprit d’entraide. Ils maintiennent en veille numérique les habitants, quel que soit leur âge, en plus des ateliers d’initiation à l’informatique proposés depuis longtemps par Calade.

 

Avec 275 participants bénévoles aux actions de Calade, certains projets étant d’ailleurs exclusivement menés par des bénévoles, le centre social sait pouvoir compter sur un engagement toujours plus nombreux des forces vives du territoire.

Nous constatons de nouvelles formes de participation, une pluralité du bénévolat. L’accueil et l’écoute bienveillants de Calade rendent possible l’implication de tous. Calade est reconnue comme un phare, un havre, d’autres structures viennent vers nous, nous sommes repérés comme un pôle de lien social. Nous recevons ainsi l’aide et le soutien d’étudiants, d’adolescents de la protection de l’enfance, de collégiens, d’enfants en situation de handicap, chacun exprimant et valorisant ses ressources, ses capacités, dans des projets collectifs.

 

Le centre social, que ce soit en confinement, ou dans ses activités classiques, cherche par tous les moyens à aller vers les habitants, les partenaires, les acteurs locaux. Les Caladiennes sont un groupe d’habitantes qui ont pour projet d’échanger et de partager avec un centre social d’Alsace, le « Fédi’Centre » à Vendenheim. Elles déploient leur énergie pour financer cette correspondance, et ont déjà pu réaliser quatre actions d’autofinancement, marchés de Noël, braderie.

La Semaine bleue associe Calade à d’autres structures du territoire pour construire des réponses collectives. Ces partenaires, certains de longue date, se sont rassemblés pour réaliser le premier Carrefour des Séniors. Avec les habitants et la Compagnie Trama Luna, c’est le Thé Danse Koi qui a rythmé le final de cette semaine. Et avec la complicité de la médiathèque de Calvisson, nous participons au mois de la citoyenneté.

 

En conclusion, Calade continue à prospérer, riche de ce lien entre tous, au service de chacun. Calade est un lieu de rendez-vous pour les habitants.

 

Nous vous remercions toutes et tous pour votre confiance et votre soutien.

 

Bernadette Roudier, Marie-Louise Rolland, Jacqueline Sauvelet, Martine Payre

Le bureau de Calade